Une ossature solide

Les os fournissent la structure de votre corps. Les os protègent également vos organes. Par exemple, votre crâne protège votre cerveau, vos vertèbres protègent votre moelle épinière et votre cage thoracique protège votre cœur et vos poumons. De plus, les os, ensemble avec vos muscles, permettent de bouger votre corps.

Le corps humain produit continuellement de la nouvelle matière osseuse et la vieille matière osseuse est éliminée. Jusqu'à l'âge de 35 ans, il y a plus d'apport que d'élimination. Dès l'âge d'environ 45 ans, la tendance s'inverse et l'accumulation de nouvel os se réduit. Il est donc important d'assurer une formation osseuse saine jusqu'à 35 ans, puis de la maintenir en bon état aussi longtemps que possible en maintenant un mode de vie sain et une alimentation variée.

Quand vous pensez os, vous pensez automatiquement au calcium, mais en plus du calcium, il y a d'autres éléments qui peuvent aider à développer des os forts, comme la vitamine D3, la vitamine K2, le magnésium et le zinc.

    • Calcium

      Calcium

      Le calcium est nécessaire à la construction et à l'entretien des os et des dents. Elle aide à lutter contre l'ostéoporose plus tard dans la vie, mais elle est également nécessaire au bon fonctionnement des muscles et à l'orientation des stimuli vers les nerfs. Le calcium est également impliqué dans la coagulation sanguine, la croissance cellulaire, le métabolisme hormonal et le transport d'autres minéraux dans l'organisme. Le calcium peut provenir du lait et d'autres produits laitiers, mais on le trouve aussi dans le pain complet, les légumes, les légumineuses, les noix et les pommes de terre. Par souci d'exhaustivité, il convient toutefois de noter que ce dernier groupe de denrées alimentaires contient beaucoup moins de calcium que les produits laitiers. D'autre part, l'alcool, la caféine et le sel font perdre plus de calcium à l'organisme par l'urine. Les légumes contenant de l'acide oxalique, comme les épinards et la rhubarbe, réduisent également l'absorption, car l'acide oxalique se lie au calcium pour former un composé insoluble dans l'intestin.

    • Vitamine D3

      Vitamine D3

      Outre le calcium, la vitamine D3 est également importante pour la solidité des os. La vitamine D3 stimule l'absorption du calcium dans l'organisme. Une activité physique suffisante favorise également l'absorption. La vitamine D3, la "vitamine du soleil", est en grande partie produite dans la peau sous l'influence du soleil. Cela est souvent insuffisant et doit être complétée par une alimentation d'origine animale, tels que la viande, les produits laitiers et les poissons gras comme l'anguille, le saumon et le maquereau. En Belgique, la vitamine D est ajoutée à la margarine et aux produits de cuisson. Les compléments peuvent suppléer à la nécessité

    • Magnésium

      Magnésium

      Quand vous pensez à la formation des os, vous pensez peut-être d'abord au calcium et à la vitamine D3, mais sans magnésium, le calcium n'est pas suffisant. Le magnésium est un constituant essentiel du tissu osseux. Le magnésium stimule également la glande thyroïde pour la production de calcitonine. Cette hormone provoque des dépôts de calcium dans les tissus osseux et inhibe les dépôts de calcium dans les tissus mous. Le magnésium joue également un rôle dans la conversion de la vitamine D en sa forme active.

    • Zinc

      Zinc

      Le zinc joue également un rôle important dans la synthèse du tissu osseux. Lorsque le bilan en zinc est défavorable, une carence en zinc dans l'alimentation peut entraîner des problèmes de santé tels que fatigue, éruptions cutanées, sensibilité accrue aux infections et retard de croissance. Les sources de zinc sont : la viande, la volaille, le poisson, les fruits de mer, les produits laitiers, les céréales (entières), les haricots, les noix et les graines.

    • Vitamine K2

      Vitamine K2

      Vitamine K2 est la vitamine qui assure que le calcium se dépose dans les os, là où il est nécessaire et non dans les tissus mous tels que les vaisseaux sanguins, le cartilage, le cœur, les poumons et les tissus rénaux. La vitamine K2 n'est présente que de manière limitée dans les aliments, notamment dans la viande, les œufs et les produits laitiers (fermentés) tels que le fromage et le yaourt. Parmi les formes de vitamine K2, la forme MK-7 semble atteindre plus facilement tissus que les autres. Il s'agit d'une forme puissante et naturelle de vitamine K, dont la biodisponibilité est supérieure à celle de la vitamine K1 et qui est plus courante dans notre alimentation.